Hemley Boum, Si d’aimer…, roman, éd. La Cheminante, 2012
Ça y est! Les ouvrages finalistes au prestigieux prix IVOIRE pour la littérature africaine d’expression francophone 2014 sont connus. Le Jury de la sélection, présidé par le critique littéraire ivoirien Michel Koffi,  a à la suite de travaux, donné la liste des 5 œuvres qui prétendront au couronnement:
     – NADIA ADIB (Maroc), Les charmes de Kenza, roman, éd. La Croisée des chemins, 189 pages ;
     – ATTITA HINO (Côte d’Ivoire), Le grand masque a menti, éd. NEI-CEDA, 279 pages ;
     – KAMA SYWOR KAMANDA (Congo), L’insondable destin des hommes, roman, éd. L’Age de l’homme, 279 pages;
    – LEANDRE SAHIRI (Côte d’Ivoire), Le troisième sexe, roman, éd. des Murs à pêches, 210 pages;
    – BAHAA TRABELSI (Maroc), Parlez-moi d’amour ! roman, éd. La Croisée des chemins, 123 pages.

Wêrê Liking, Présidente du Jury final.

Amateurs et professionnels du livre, faites vos paris, mais sachez d’ores et déja que Were Were Liking sera le président du Jury final chargé de la désignation du lauréat.

Le prix sera décerné le 7 Novembre 2014 à l’Hôtel du Golf, à Abidjan, au cours d’un dîner-gala placé sous la présidence du Ministre de la Culture et de la Francophonie de la République de Côte d’Ivoire. Le lauréat recevra une enveloppe de 2 millions de FCFA. Le prix est organisé depuis 2008 par l’association de droit ivoirien AKWABA CULTURE et est soutenu par le ministère de la Culture et de la Francophonie en Côte d’Ivoire, l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire, et la Librairie de France Groupe.

A chaque édition d’illustres invités de la sphère littéraire africaine. En 2013, Alain Mabanckou du Congo.

D’illustres invités participeront  à la cérémonie du 7 Novembre. Ce sont les écrivains Ananda Devi (Ile Maurice ; Prix des Cinq Continents) et Mutt-Lon (Cameroun; prix Ahmadou Kourouma du Salon du livre de Genève 2014 pour son roman Ceux qui sortent dans la nuit, éd. Grasset). L’envergure de cet évènement devient d’autant plus importante quand on sait qu’il se tiendra dans le sillage du retour en Côte d’Ivoire des restes d’Ahmadou Kourouma, par les soins du Ministère de la Culture et de la Francophonie. 

Categories: Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *