L’alloco ivoirien.
                                                                                 
Elle connaît de nombreuses variétés, mais les plus prisées sont la douce et la plantain. La première est généralement servie en dessert et se mange crue quand la deuxième est à cuire avant consommation. En afrique, on les consomme toutes les deux.
Mais avouons le, la banane plantain est la star! L’afrique produit d’ailleurs près de 50% de la production mondiale en bananes plantains. N’empêche il s’agit ici de banane; alors nous ne ferons pas de favoritisme. Ainsi avec la banane douce, plus moelleuse, plus délicate, on peut se faire des gateau, de la glace, l’utiliser pour fabriquer des aromes…C’est avec la banane plantain qu’on s’éclate le plus; qu’elle soit verte, mure à point ou même exagérément mure au point d’être noircissante. Foutou, foufou, alloco, claclo, banane braisé, banane bouillie, banane bouillie (Akpessi en Côte d’ivoire), Chips…
La banane plantain.
Dans les caraïbes, elle peut prendre la forme de purée, agrémentée d’un haché de viande qu’on frit. On en fait aussi un gratin avec fromage et tout l’arsenal que nécessite un gratin qui se respecte. Et comme si ça ne suffisait pas, ce fruit, en plus de nourrir (ce qu’elle fait très bien…) joue un rôle en matière de soins de beauté: Masque pour les peaux grasses, pour le cuir chevelu sec. On a même des shampoing, des après shampoing à base de banane. Egalement dans la santé, en cas de dépression passagère, d’humeur maussade, manger une banane apporte une substance qui s’appelle le tryptophane et que le corps convertit en sérotonine (Ah on a cherché hein lool). Elle agit bien aussi en tant que laxatif…Bref ça devient déplacé! Bon appetit les gourmets!
Le foufou et le foutou

Categories: Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *