L’insertion professionnelle des jeunes diplômés en graphisme est le thème central qui animera les débats  de cette septième édition de l’atelier de réflexion et de partage autour du graphisme.

Un thème qui sera abordé dans un angle bien précis en partant  d’un constat: Le domaine du graphisme permet l’insertion professionnelle dans plusieurs secteurs d’activités , mais le plus prisé par les jeunes diplômés est celui de l’agence publicitaire.
C’est cet état de fait qui a motivé la formulation de la problématique qui nourrira les discussions: » l’agence publicitaire est-elle le milieu professionnel par excellence pour un diplômé en graphisme ? » 
Pour tenter de répondre à cette question, un panel de discussions dynamique sera mis en place.
– l ‘expertise d’un formateur.

 Mr. N’DRI KOUAME Richard, professeur d’arts plastiques à l’Institut Supérieur des Arts et de l’Action Culturelle (INSAAC). Il est  également chef du département Art – Appliqué de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts et responsable de l’atelier de graphisme.

Il nous parlera de la formation en graphisme, exposera  les réels besoins liés à l’insertion professionnelle, et terminera par une analyse de la situation de l’emploi, en donnant  son avis sur l’orientation idéale pour un jeune diplômé.
– Le témoignage de deux professionnels du domaine:

 COULIBALY Yassaga qui est  graphiste junior et Technicien PAO ( Publication Assistée à l’Ordinateur) dans une imprimerie de la place.

Il nous fera part de son expérience professionnelle en partant de ses objectifs initiaux pour déboucher sur un bilan à mi-parcours de son orientation professionnelle.

 Prince Smart,  un passionné de graphisme qui a fait ses preuves dans le milieu de la création publicitaire locale. Directeur Artistique sans être graphiste de formation,  Il a signé plusieurs campagnes pour différentes agences d’ici et d’ailleurs.

Prince qui évolue dans le secteur de la publicité,  présentera d’abord  les raisons qui ont motivé son choix. Il évoquera ensuite,  selon lui, les besoins (en graphisme) liés à ce secteur. Enfin, il donnera lui aussi son avis sur l’insertion professionnelle du jeune diplômé en tenant compte des réalités liées à l’environnement actuel de l’art graphique.
Rendez-vous est donc pris ce samedi 27 Juin 2015 à la galerie Le Basquiat ( riviera II direction Attoban, station Petro Ivoire) à partir de 10h.
 
 
 
Diaby Fatim.

Categories: Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *