Jems Koko Bi
 
 
Jems Robert Koko Bi est né en 1966 à Sinfra en Côte d’Ivoire. Il a été étudiant à l’Institut National Supérieur des Arts et de l’Action Culturelle (INSAAC) à Abidjan. il entre en 1992 à l’atelier de l’artiste Klaus Simon (Abidjan), puis en 1997 il remporte le DAAD scholarship, une bourse d’étude en Allemagne. Il part alors étudier à la Kunstakademie Düsseldorf, une académie d’art prestigieuse qui a, entre autres, formé Joseph Beuys. À la fois sculpteur et performeur, Jems Robert Koko Bi mélange des influences avantgardistes à son histoire résolument africaine.
Cette figure montante de l’art contemporain africain participe régulièrement à la Biennale de Dakar et à d’autres événements internationaux.
Ces travaux sont actuellement exposés à la Bundeskunsthalle de Bonn.
 
Vendredi 13, 17H, Cécile Fakhoury
 
Ce Vendredi 13 février, il expose dans son pays natal, la Côte d’Ivoire. Ce sera à la Galerie Cécile Fakhoury qui présentait « Fragments » de François Xavier Gbré.

No man’s land de Jems Robert Koko Bi durera donc du 13 février au 2 avril 2015.  Il s’agit de « cette terre sans but, sans hommes, une partie oubliée du monde qu’il nous invite à traverser et peut être à recréer. Paisiblement ses préoccupations sur l’histoire passée et présente se lient, elles font sens ensemble, et sont réunies, ici, à Abidjan pour la première fois. « 

Jems Koko Bi excelle dans la sculpture du bois qu’il travaille au couteau et par le feu. Il crée des formes figuratives mais aussi des constructions abstraites et conceptuelles.
Il crée des formes figuratives mais aussi des constructions abstraites et conceptuelles.
Sources : www.contemporaryand.com
 www.allemagne.diplo.de
 

Categories: Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *