La troisième édition du Salon du Livre de Ségou (SALISE) se tiendra au Mali du 25 au 28 novembre 2016.
Ce salon, se veut à l’instar des salons du livre dans la sous-région, un événement national réunissant dans la Cité des Balanzans, l’ensemble des écrivains du Mali, les acteurs de la filière du livre, les élèves, étudiants et chercheurs, les opérateurs culturels et des sommités de la culture africaine. Il se veut un cadre de rencontre et d’échange et un marché de livres et de produits touristiques avec la participation de plusieurs maisons d’édition africaines, européennes, américaines et tant d’autres.
Crédit photo : editafrica
La 3ème édition est parrainée par Dr Venance Konan, Journaliste et Ecrivain Ivoirien. Il est l’actuel Directeur Général du Groupe Fraternité Matin en Côte d’Ivoire. Le Thème de cette année est : « L’Enfant et la Lecture au Mali ». Et le Slogan du Salon est ceci : « Un enfant qui ne lit pas, sera difficilement un adulte lecteur ».
Il y aura en dehors de l’espace ouvert avec des stands, des ateliers débats sur différents thèmes portant sur l’histoire et la littérature africaines :
Thème « Levée de rideau » : Les manuscrits anciens du Mali
Dans les années 1970, l’État malien créa l’Institut Ahmed-Baba pour la préservation des manuscrits islamiques, dans le but de collecter, restaurer et valoriser ces textes anciens. 45000 d’entre eux furent ainsi rassemblés, et un nouveau bâtiment ultramoderne construit en 2009, permettant d’engager leur numérisation. À cette bibliothèque, il faut en ajouter plusieurs dizaines d’autres, qui appartiennent aux grandes familles de la ville et des alentours. Soit un patrimoine estimé à plus de 300 000 documents ; mais souvent exposé aux dégradations, inondations, vols…
En 2012, Tombouctou tombe aux mains des intégristes qui occupent notamment le nouveau bâtiment de l’Institut, puis quittent les lieux en le détruisant derrière eux. L’Unesco s’alarme pour les mosquées anciennes à la haute architecture brune, les mausolées des saints et les précieux manuscrits.
Modérateur :       Many Ansary,Directeur Festival au désert
Panel:                   Dr Abdel Kader Haïdara, P D G de Savama – DCI
Pr. Doulaye Konaté, Mali : secrets, mythes et réalités des manuscrits de Tombouctou
Mahmoud Abdou Zouber, ancien Directeur du Centre Ahmed Baba
Abdel Kadri Maïga, Directeur IHERI-AB
Dr Banzoumana Traoré, Coordinateur de l’ONG Savama – DCI
Albakaye Ousmane Kounta, Voix hautes pour Tombouctou
 
Thème 1 : Grand angle, rencontre avec…
Se rencontrer pour échanger sur des préoccupations communes, se raconter pour un nouveau public curieux, jeter un pont entre les cultures, les hommes, tels sont les objectifs du « Grand angle ». Chaque invité sera célébré à l’aune de son aura internationale et à la lumière de sa contribution à la promotion de la littérature universelle.
Modérateur :       Ramata Diouaré (journaliste)
Panel :  Maurice Bandaman, L’amour est toujours ailleurs
Soumaïla Cissé, De belles Années au service de l’intégration régionale
Venance Konan, Les prisonniers de la haine
Erik Orsena, Mali, Ô Mali !
Bernard Salvaing et  Albakaye O. Kounta, Bocar Cissé, l’instituteur des sables
Thème 2 : Hommage aux anciens écrivains maliens :
La 1ère génération d’écrivains composée de Moussa Travélé, Fili Dabo Sissoko, Amadou Hampâté Ba, Seydou Badian Kouyaté, Yambo Ouologuem, Ibrahima Ouane, et la 2ème génération composée de Bamissa Sountoura, Hamadoun Issabéré, Haoua Keita, Massa Makan Diabaté, Ibrahima Ly, Moussa Konaté, Falaba Issa Traoré, Abdoulaye Ascofaré, Urbain Dembélé, Adam Ba Konaré, Alpha Oumar Konaré, N’Tji Idriss Mariko, Gaoussou Diawara, Bakary Konimba Traoré, Fodé Moussa Sidibé, Youssouf Tata Cissé, Alpha Mandé Diarra, Pascal Baba Coulibaly, Doumbi Facoly, Titia Singaré, Hamidou Magassa… ont écrit les lettres d’or de la littérature malienne. Le panel fera des témoignages sur la vie et l’œuvre des pionniers que sont ceux-ci.
Modérateur : Moussa Hari Maïga, journaliste et écrivain
Panel:  Younous Hamèye Dicko, Anaïssoune ou au Temps de la baraka
Noumou Ben Diakité, Mourir pour l’Azalaï
Modi Fily Sissoko, fils de Fily Dabo Sissoko
Oumar Kanouté, les enfants de N’krumah
Thème 3 : Les écrivains comme témoins du monde 
Si les journalistes sont les reporters, rapporteurs et analystes à chaud des faits des hommes et des pays, les écrivains sont des analystes à froid desdits faits dans un style plus long et pointus. Ils sont les acteurs ou observateurs de la marche du monde et en tous les cas de véritables témoins de l’histoire. Ils sont invités à raconter les raisons de leurs témoignages, leurs analyses des faits qu’ils rapportent dans leurs livres dans un échange constructif entre eux et entre eux et le public.
Modérateur : Sékou Tangara, animateur émission littéraire « Pages africaines »
Panel:  Zeïni Moulaye, Gouvernance démocratique de la sécurité au Mali
Moussa M. Cissé, D’aguelhok à Konna : chronique d’un an de chaos au Mali
Gaoussou Drabo, Nord du Mali : de la tragédie à l’espoir
Ousmane Ouamarou Sidibé, Le Mali entre doutes et espoirs
Thème 4 : Les écrivains dans la tourmente 
Les écrivains sont par moment des défenseurs de grandes causes. Soit une cause individuelle comme c’était le cas de Zola pour Dreyfus soit des causes idéologiques. Ils tiennent le haut du pavé de la contestation et deviennent très vite des leaders d’opinion redoutés ou admirés selon le camp dans lequel on se trouve.
Modérateur : Serge Daniel, Les mafias du Mali
Panel :   Fatou Fanny Cissé, Madame la Présidente
Awa Ba, Des femmes et des Omelettes
Aminata Dramane Traoré, La gloire des imposteurs
Mamadou Dramane Traoré, Les soupirs du baobab
Isaïe Biton Kouloubaly, La parenthèse délicieuse
Bréhima Touré, La Limite des Grands Maîtres
Josette Abondio, Le jardin d’Adalou
Thème 5 : Ségou : des hommes et des histoires d’une ville soudanienne
Ségou est la 4ème région administrative du Mali. C’était la capitale d’un des royaumes les plus dynamiques du Mali où les bambaras ont tissé une histoire faite de sang et de fleur. C’est aussi la capitale des grandes industries du pays et particulièrement de l’Office du Niger. Par des livres, des écrits et autres créations, Ségou est célébré, ce font de la ville des 4444 balanzans une destination touristiques. Il est prévu de projeter un témoignage de Maryse Condé enregistré dans son appartement de Paris.
Modérateur : Lassana Cissé, Directeur national du patrimoine culturel.
Panel:  Adam Bâ Konaré, Da Monzon
Sébastien Philippe, Ségou, une région d’histoire
Boubacar Sidibé, Les rois de Ségou (film)
Mamadou Fanta Simaga, Ségou Sikoro Balanzan
Mamou Daffé, Directeur du Festival sur le Niger
Yamoussa Coulibaly, historien et ancien maire à Ségou
Magma Gabriel Konaté, Les rampants
Dr Cheïbane Coulibaly, Politiques agricoles et stratégies paysannes au Mali de 1910 à 2010, Mythes et réalités à l’Office du Niger
Moussa Balla Ballo, conteur
Boubacar Doumbia, Manager Atelier Ndomo
Thème 6 : Comment écrire son premier livre ?
Ecrire un livre n’a rien de secret. Chacun y va de son tempérament, de son inspiration et de ses connaissances. Cependant il y a un bréviaire qu’il importe de maitriser pour se lancer dans la passionnante vie d’écrivain.  Les jeunes auteurs partageront leurs expériences avec le public d’élèves et étudiants.
Panel :   Mahamane Ousmane, Entre anarchie et terreur
Attita Hino, Le grand masque a menti
Fatoumata Keïta, Sous fer
Anzata Ouattara, Altiné…mon unique péché
Mahamadou A. Traoré, Flot d’encre
Thème 7 : Livre et lecture  
Les populations lisent de moins en moins. Quelles en sont les causes ? Que faut-il pour remettre le livre au centre des occupations des populations ? Quel livre pour ce monde marqué par la technologie, l’invasion de l’image ? Les auteurs et acteurs du livre discuteront avec le public des meilleures stratégies pour faire revivre le livre.
Modérateur: Mamadou B. Diallo (Ministère de la culture)
Panel:  Joseph Tanden Diarra, Et si l’ethnie bo n’existait pas ?
Titia Singaré, Léopold Sédar Senghor : quête et découverte de la poétique négro-africaine,
Kadiatou Konaré, Directrice Cauris livres
Lassana Igo Diarra, Directeur de la Medina
Mariama N’Doye, L’arbre s’est penché
Foua Ernest de Saint Sauveur, Prison d’en France
Thème 8 : Livre et développement 
La littérature malienne s’est enrichie de livres spécialisés écrits par des experts ayant le souci de partager leurs travaux, leurs expériences. Nids de richesse, ces livres demeurent inaccessibles pour la plupart à cause du faible plateau de promotion livresque au Mali.
Modérateur : Aïssata Ibrahim Maïga, Journaliste
Panel :   Abdoulaye Idrissa Maïga, Mali : entre doutes et espoirs
Ousmane Sy, Reconstruire l’Afrique, vers une nouvelle gouvernance fondée sur les dynamiques locales
Pr Sanoussi Konaté, Cinquante ans d’actions de développement de la santé au Mali
Nancoma Keïta, Flux migratoire et environnement
Pr. Hassimi Maïga, Petit précis de remise à niveau sur l’histoire africaine à l’usage du président Sarkozy
Makan Moussa Sissoko, expert juriste
Dr. Amadou Ousmane Traoré, Elevage de poules pondeuses en milieu tropical 
Thème 9 : Littérature d’un Mali pluriel
Le Mali est une terre de diversité culturelle et ethnique Les écrivains ont contribué immensément à magnifier cette diversité. Ils ont écrit sur leur culture, en font la promotion et en deviennent de véritables ambassadeurs.
Modérateur: Abdoulaye Ascofaré, écrivain et cinéaste
Panel : N’Diaye Bah, La Saga des rois maudits ou le Cimetière des illusions
Toumani Sidibé, Cardiogramme
Bintou Dagnioko, Affliction infernale
Léon Niangaly, Chroniques des années blanches
Moussa Sow, Le Mali entre doutes et espoirs
Thème 10 : Le genre biographique : entre littérature et histoire 
De nombreux écrivains écrivent des autobiographies ou s’adonnent à faire la biographie de personnalités célèbres. Les raisons de ces choix, le style d’écriture, il s’agira pour les auteurs de donner leurs éléments de réponses à ces questions et à bien d’autres.
Modérateur : Ange Félix N’Dakpri, Commissaire Général du Salon du Livre d’Abidjan « SILA »
Panel:  Seydina Oumar Dicko, Cheick Hamalla, Chérif du Nio
Bintou Sanankoua, La chute de Modibo Keïta
Venance Konan,Edem Kodjo, un homme, un destin
Bernard Desjeux, éditeur
 
Thème 11: Nouvelle élite africaine : quel apport pour le développement du continent ?
Depuis le début des années 2000, une nouvelle classe intellectuelle africaine émerge. Elle tient à assumer la place que doit occuper l’Afrique dans les débats sur la marche du monde. Ils ont écrit des livres pour exposer leur vision de l’Afrique et revendiquer une nouvelle classe décomplexée et prête à agir en Afrique pour l’Afrique.
Modérateur :  Adama Samassékou, ancien ministre
Panel: Soumaïla Cissé, De belles Années au service de l’intégration régionale
Moussa Mara,Jeunesse africaine, le grand défi à relever
Modibo Sidibé, ancien Premier ministre du Mali
Me Alassane Diop, Avocat
Camara Loukiman, Marchés, Gouvernance et Pauvreté : Le cas de la Côte d’Ivoire
Pierre Goudjabi,  Oser entreprendre
Birama Konaré,L’ Afrique plumée
Lucien Agbia, Directeur de PME Magazine en Côte d’Ivoire
 
 
Thème 12: Problématique de littérature féminine : thématique et promotion
Les femmes sont de plus en plus actives dans l’écriture. Elles produisent des œuvres de belle qualité. Elles écrivent pour prendre la parole sur diverses thématiques. Leur sphère d’action s’est élargie passant des thèmes traditionnellement féministes aux thèmes de développement.
Modérateur: Ramata Diaouré, journaliste  
Panel:         Hanane Keïta, Femmes sans avenir
Bamacka Soucko, Comme un message de Dieu
Oumou-Louise Sidibé,Le voyage autour du monde des trois amis
Salimata Togora, L’Alliance
Koty Coulibaly, animatrice
Bélinda Mohamed, Astou à Abidjan
Thème 13 : L’industrie du livre : problématique et perspectives 
Modérateur : Hamidou Konaté, Directeur des Editions Jamana
Panel:         Isabelle Kassi Fofana, Directrice Frat – Mat Editions en Côte d’Ivoire
Guy Lambin, NEI-CEDA en Côte d’Ivoire
Mariam Touré, Editions La Savane verte
Abdoulaye NDione, Editions Abis
Sékou Fofana, Les Editions Donynan
Dramane Boaré, Directeur des Editions Les Classiques Ivoiriens
Marie-Agathe Amoikon, P D G des Editions Eburnie en Côte d’Ivoire
Ismaël Samba Traoré, Directeur des Editions La Sahélienne
Mme Lorougnon Epse Drehi Mical, P D G Edilis
Vincent Traoré, Communication d’entreprise en Afrique : quels enjeux ?
 
Thème 14 : Le droit d’auteur dans un monde du numérique
Modérateur : DrAmadou Keïta, écrivain
Panel:         Andogoly Guindo, magistrat
Amadou T. Diarra, avocat
Dr Daniel Tessougué, La conjuration
Ousmane Diarra, Pagne de femme
Henri Nkoumo, Directeur du livre de Côte d’Ivoire
Thème 15 : Bibliothèque et librairie : comment assurer une diffusion et promotion plus active du livre à l’ère du numérique ?
Modérateur : Fatogoma Diakité, Ministère de la Culture
Panel :        Badian Diarra, Bibliothèque ENSUP
Malado Fofana, secrétaire exécutive d’ALED
Dramane Boaré, Les classiques ivoiriens
Réné Yedieti, P D G Librairie de France Groupe en Côte d’Ivoire
Mamadou M. Sissoko, Directeur Bibliothèque nationale (Mali)
Abdoulaye Maïga, Bibliothécaire à l’Institut français de Bamako
Amadou Bah, Librairie Donko Bâ
Amty Mariam Sylla, Directrice Agence Profil
N’Fana Diakité, Directeur Association Un livre pour Deux Mains
Mamadou Macalou, Directeur du Journal « Bonne lecture »
Thème 15 : Jeunes et expériences d’écriture et plusique (poésie, slam et musique)
Modérateur : Oumar Sidibé, Une si troublante affaire…
Panel :        Robert Dissa,Le silence du sourire
Fatoumata Keïta, A toutes les Muses
Alousseyni Abdoudjé,  Source de vie
Diomande Melame, Un livre dans la voiture
Bintou Dagnioko, Afflictions infernales
Koffi Brou Dieudonné, Tiken Jah Fakoly : Les enjeux des coups de gueules
Assane Koné, Petit chrono de la crise sécuritaire et institutionnelle
Abdoul Malick Djingarey, La transparente fleur du poignard
Hamza Ibrahim, Regards sur le monde d’aujourd’hui
Toumani Goïta, Mémoire Episodique
 

Categories: Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *