Depuis le 7 décembre 2017, se tient  dans la ville de Man à l’ouest de la Côte d’Ivoire, le festival des Arts et de la culture Dan. L’événement orchestré par l’artiste et opérateur culturel Jacob Bleu dure jusqu’au 12 décembre 2017.

Un jour seulement après le lancement, la température est montée dans la région du Tonkpi. Des colloques et marchés aux animations artistiques, le Tonkpi Nihidaley enchante.

Photo : Jacob Bleu

 

« Nihidaley » exprime la joie,  l’épanouissement, voire la source même du bonheur
en langue Dan. Le peuple Dan, composé des Yapeuba ou Yacouba et des Toura, est détenteur d’un riche patrimoine à la fois naturel et culturel ayant été le centre d’attraction du tourisme ivoirien et avait fait de Man, l’un des principaux centres touristiques et économiques de la Côte d’Ivoire. L’ensemble de ce patrimoine demeure une réalité vivante avec les masques, les ponts de lianes, les danses, les cases sacrées (le mystère), la tradition, l’habillement ainsi que les sites naturels pittoresques comme les montagnes, les cascades.

Photo : Jacob Bleu

A travers les festivités et réflexions, les conseil régional du Tonkpi entend faire connaître et valoriser le riche patrimoine culturel et naturel de l’Ouest montagneux de la Côte d’Ivoire. Pour cela, c’est un programme hors norme qui est annoncé :

  • Rencontres professionnelles, conférence, atelier,
  • Expositions et marché du festival (produits agricoles, artisanaux et artistiques),
  • Spectacles de danse, musique, art du récit d’inspiration traditionnelle Dan
  • Soirée DJ (avec Praktika qui fait se rencontrer la musique electro et la musique traditionnelle)
  • Exposition de photographies et de peintures d’inspiration Dan
  • Sports patrimoniaux (Lutte, course de masques, lancer de balai, randonnées…)
  • Visites touristiques

Et la liste n’est pas exhaustive…

Ceux qui sont en ce moment à Man doivent se réjouir.

 

Categories: Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *