Vous êtes de passage à Abidjan et vous souhaitez trouver quelques activités culturelles pour agrémenter votre périple dans la ville lumière ? Vous êtes amoureux des Arts visuels ou simples curieux désireux de découvrir de nouvelles choses, de nouveaux tableaux, de nouvelles œuvres ?

Nul doute que vous trouverez votre bonheur dans l’une des galeries d’art que Culturiche a recensées pour vous.

Par Marc Ergy Kouho

La galerie Louisimone Guirandou, l’élégante

La galerie Louisimone Guirandou est située dans le quartier Mermoz de la commune de Cocody, voisine au Goethe Institut. Fondée par la célèbre galeriste ivoirienne Simone Guirandou, cette galerie d’art se démarque par sa longévité, sa constance, et son ouverture.
La façade graphique vous donne le ton. Ici, l’art est roi. L’espace est minimaliste, lumineux, chaleureux, surprenant, et les expositions ne cessent de varier pour offrir un spectacle sans cesse renouvelé à tous les visiteurs, des visiteurs provenant des quatre coins du monde et qui ont tous à cœur de découvrir l’une des plus belles galeries de toute la ville.

Simone Guirandou. Photo : Eddy Dagher

La galerie met en avant aussi bien des artistes nationaux qu’internationaux, des créateurs renommés et d’autres moins connus. L’idée maîtresse est de mettre en relation artistes et collectionneurs avec le grand public. Une excursion artistique à expérimenter donc dans une ambiance distinguée en plein milieu du très élégant Cocody.

Galérie Cécile Fakhoury, la moderne

Située sur le Boulevard Latrille, dans la discrète ruelle entre la Sodemi et l’Immeuble Carbone, la Galerie Cécile Fakhoury est installée à la Cité des Arts de Cocody. Réputée pour s’être spécialisée dans l’art comptemporain, la galerie vous ouvre les portes d’un monde ou l’art se réalise dans un environnement simple et accueillant. Réalisée par le cabinet d’architecture fakhoury, elle affiche des lignes simples et modernes. L’allure de cet espace semble vous donner la liberté totale de vous exprimer ou de communier avec un art qui peut sembler souvent complexe et difficile d’accès.

Cécile Fakhoury. © Autre presse par DR

Les artistes que représentent la galerie sont tous différents mais semblent avoir un point commun : la volonté de création d’une identité artistique comptemporain made in/for:about Africa. Une galerie vivante à découvrir sans modération !

Galerie Houkami Guyzagn, la chaleureuse

La Galerie Houkami Guyzagn

Une galerie atypique s’il en est, mais une galerie qui, en toute certitude, vous surprendra par les œuvres présentées et la richesse de leur contenu ! La Galerie Houkami Guyzagn a un seul mot d’ordre, et ce depuis sa création : mettre en avant des œuvres d’arts présentant l’Afrique sous toutes ses facettes, sous toutes ses couleurs.

Thierry Dia, propriétaire de houkami Guyzagn. Photo : Jeune Afrique

Les artistes présentés dans cette galerie, bien que pour la plupart africains, proviennent des quatre coins du monde et présentent, chacun à leur manière, une vision du continent noir.

Alors pour vous enivrer de visions, d’images, de contextes du monde mais tout en restant les pieds dans ce beau continent, n’hésitez pas à vous rendre au plus vite a la Riviera 2, pas loin du Lycée André Malraux.

Petite information supplémentaire : La galerie dispose d’un Lounge Bar cosy et stylé a partir duquel vous avez une vue sur la galerie intérieure. Vous pourrez profiter des cocktails tout en débâtant sur vos coups de cœur !

Galerie M’Pataô, l’africaine.

Il suffit de pousser la porte de cette galerie pour retrouver le soleil et les couleurs d’Afrique. Pour les amoureux des arts traditionnels et représentations dites ethniques, M’Patao est une véritable bénédiction. L’Afrique y est célébrée dans toute sa splendeur. L’art y est brut, authentique, transmettant des valeurs créatives propres à un continent qui les perd progressivement. La galerie M’Patao est donc un temple qui célèbre et sauvegarde l’art de nos ancêtres, en tentant de le remettre au gout du jour.

Photo : Page offficielle de la Galerie M’pataô

Située au rez-de-chaussée de la Résidence Plein Sud sise au rond-point de la Riviera Palmeraie, immeuble hébergeant notamment le Vista Lounge, la galerie abrite plus de 1600 pièces uniques issues de la collection privée d’art africain (masques, statuettes et autres objets rituels et utilitaires) de feu Monsieur Angoua Koffi Maurice.

La fondation Donwahi, la familiale

Construite sur une surface de 1500 m², vous ne pourriez rester indifférent face à l’architecture et le décor savamment réalisés. Sur ce domaine, ce sont trois villas dont l’une est utilisée pour loger les artistes exposant leurs œuvres, qui vous accueillent.

Illa Ginette Donwahi. Photo : Ananias Leki Dago

Fondée par la famille Donwahi, célèbre famille de l’histoire de la Cote d’Ivoire, l’esprit y est tout à fait convivial. Ici, tout est fait pour passer une excursion artistique de qualité. Ce vaste espace vous accueille, et vous donne la sensation d’appartenir à la grande famille de la culture. Le visiteur y est proche de l’artiste. Les œuvres exposées y semble à notre portée et cela facilite grandement leur compréhension. La fondation s’est donné pour mission de rendre l’art accessible, mission plutôt réussie tant on s’y sent chez soi. En plus, Si vous désirez acheter des objets à l’effigie de la fondation ou de l’exposition en cours, vous pouvez vous rendre à l’Artshop. On y trouve une variété d’objets auxquels vous ne pourrez rester insensible.

Categories: Arts visuels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *