Invitée sous recommandation de Wêrê wêrê Liking, « Kunde », la troupe de danse camerounaise a fait sensation ce mercredi 14 Mars 2018 à l’esplanade du Palais de culture pour le Marché des Arts du Spectacle (Masa).
Devant un public matinal, les danseurs ont exécuté « le Makuné » une danse traditionnelle. D’ailleurs, la musique de KUNDE provient naturellement des musiques traditionnelles du patrimoine bantou-bassa peuples originaires du Cameroun.

Par David Dolégbé


C’est une danse qui célèbre la liberté, en témoigne la bonne humeur et la joie de danser de ces hommes aux sourires aux lèvres.
Elle est accompagnée par des instruments anciens comme le Tam Tam, le tambour, une barre de fer qui fait le bruit de la charlestone, qu’ils appellent « Bèndè » et la paume de leurs mains.
« Le Makuné » se fait dans la forêt pendant les rites d’initiations. C’est l’un des rituels qui existe au cameroun, lors d’une naissance, d’un deuil ou d’autres circonstances particulières.
«C’est donc un honneur pour nous d’être en Côte d’Ivoire à cette occasion. Nous apportons ce que nous avons et on apprend des autres. C’est aussi cela la mondialisation » m’a a confié Sack Nack Pierre, Manager de cette troupe de danse traditionnelle.


Ce qui a ému la foule, c’est le moment d’échange que les danseurs ont improvisé avec le public. Les invitant a répéter des refrains de leur chant en langue Bassa et même des pas de danses que le public a exécuté sans complexe.
Pour ceux qui n’ont pas encore vu, les dynamiques pas de danses de cette troupe, ils seront une fois de plus en prestation le jeudi 15 Mars 2018 à l’esplanade du Palais de la culture à 9h et au Village Ki-yi à 22h.

Categories: Arts scéniques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *