Le Masa ne se résume pas qu’à la danse, au chant, au conte, ou au théâtre. Il inclut aussi la mode depuis 2014.
Le mercredi 14 mars 2018, en présence d’un parterre d’acteurs de la mode, du ministre de la culture et de la francophonie, M. Maurice Bandama, le ministre du tourisme M. Siandou Fofana et le directeur du Masa, Pr Konaté Yacouba, s’est déroulé le défilé international du MASA à Azalaï hotel.

Par Jackie Edi

Durant deux heures, les stylistes et accessoiristes se sont succédés sur le podium en T dressé pour l’occasion, sous le regard émerveillé des spectateurs.

Pour souhaiter la bienvenue à leurs confrères, les stylistes ivoiriens ont ouvert le bal en présentant leurs dernières créations. Nakissa Isabelle nous a charmé avec sa collection faite d’étoffe occidentale et de Bogolan. Ginette Yoro a ensuite pris le relais avec ses accessoires étincelants.
Anderson D de la Côte d’Ivoire et Basem Sé du Burkina Faso ont bouclé le premier tableau du défilé avec leur création respective.

Le Caméroun était également représenté avec le créateur Parfait Ikouba. Et la grande surprise de cette soirée était la reconversion de l’initiatrice d’Africa Fashion Show, Isabelle Anoh qui a présenté sa toute première collection, sous le pseudo de miss Anoh. La styliste malienne Maïmour a apporté une touche mandingue à ce défilé mêlée à la classe et à la finess. Habib Sangaré, styliste ivoirien encore appelé le banquier de la mode nous a transporté dans un univers enchanté avec sa nouvelle collection. Emmanuel Adjovi du Bénin a par la suite servi des tenues chic et tendances aux convives. Place maintenant au créateur Ciss St Moïse avec ses tenues retro qui n’ont laissé personne indifférent, et ce n’est pas Meiway qui nous dira le contraire.

La dernière collection hommes de Gilles Touré était de la partie. Des chemises et shorts prêts à porter avaient une touche tendance et occidentale.
Pour clore ce spectacle, le privilège a été donné à l’habilleur des présidents de la république, Pathé’o.

Une vingtaine de mannequins ont enfilé les tenues de la nouvelle collection du doyen de la mode ivoirienne. Des tenues que vous pourrez retrouver dans toutes les boutiques de Pathé’o située dans plusieurs pays de l’Afrique.

Deux bémols
Le premier bémol de la soirée était la grande absence sur le podium en T des stylistes annoncés dans le programme du Masa. Ensuite il y a eu la coquille au fond du podium. Il était difficile de ne pas remarquer le mot MASA écrit MASSA. Rappelons que le MASA désigne le Marché des Arts du Spectacle d’Abidjan.

Categories: Mode

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *