Dimanche 15 avril. C’est la journée mondiale de l’art et Air Côte d’Ivoire s’apprête à révolutionner l’expérience passager à bord d’un de ses avions. Nous avons eu le privilège de faire partie de ce vol qui recevait pour la première fois une exposition d’art virtuelle.

Par Orphelie Thalmas

L’équipage est briefé par l’artiste

Valerie Oka est calme mais s’impatiente. Trolley en main, elle s’apprête à embarquer pour le vol Abidjan – Dakar. Ce n’est pas un voyage classique. En effet l’artiste plasticienne ivoirienne présentera une exposition dans l’avion. C’est nouveau et enthousiasmant pour elle qui ne cesse de se prêter à de nouvelles expériences pour l’Art. Son exposition qui fait se rencontrer le dessin et le numérique est maintenant invitée dans les airs par Air Côte d’Ivoire qui lui a proposé cette expérience.

Prête pour l’embarquement

Après avoir exposé “La carte n’est pas le territoire” au Sofitel Hôtel Ivoire à Abidjan, c’est entre deux pays qu’elle le fera. Comment ?

Grâce à des casques de réalité virtuelle. Ils installent le passager dans une galerie où il peut parcourir les allés et reconnaître ou découvrir des figures emblématiques de l’histoire du peuple noir. L’innovation de cette activation est indiscutable et crée là un précédent qui devrait en inspirer d’autres.

Vue de l’exposition virtuelle

Durant l’exposition, c’est Valerie Oka qui se déplace pour proposer ses casques aux passagers réceptifs. La curiosité et la pertinence du contenu jouent certainement.  Elle ne s’impose pas trop longtemps d’emblée. Certains passagers peuvent avoir envie de dormir, d’autres mangent ou lisent. Mais elle est retenue ou interpellée par eux. Ils veulent juste tester, comprendre, et finissent par être charmée. A l’aller et au retour, elle prend du plaisir.

Les passagers sont réceptifs

Pour cette première, l’artiste est ravie. Elle a pu apprécier les conditions de mise en oeuvre afin d’améliorer une éventuelle deuxième exposition en plein ciel. Le Directeur Général de la compagnie aérienne ivoirienne a vu juste. L’intérêt est double à première vue : Rapprocher l’art du public et offrir un plus à la clientèle.

Il fait nuit quand nous revenons à Abidjan. Notre journée de l’Art a été célébrée avec originalité. Valerie Oka nous quitte non sans nous annoncer son exposition lors de la Biennale de Dakar du 3 au 18 mai. Elle sera accompagnée par Air Côte d’Ivoire.

 

Categories: Arts visuels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *