Trente deux. C’est le nombre d’artistes féminines invitées à la Foire AKAA (Also Known As Africa). Du 9 au 11 novembre, elles présenteront leurs œuvres au Carreau du Temple à Paris.

 Seule foire en France d’art contemporain et de design centrée sur l’Afrique, avec en
moyenne 15 000 visiteurs lors de sa première et seconde édition, AKAA revient cette
année avec la même volonté de présenter une scène artistique vibrante, animée par
tous les artistes qui revendiquent un lien à l’Afrique.

Ange Swana – RDC

Cette année, ce sont 49 exposants – Galeries d’art et Agences –  qui prendront d’assaut la bâtisse impressionnante qui reçoit la foire depuis 2016. Sur la centaine d’artistes annoncée, le tiers féminin est positif. Les femmes sont davantage représentées dans une sphère artistique africaine qui les réclament encore.

Ann Gollifer – Botswana, Représentée par GUNS AND RUNS

Sélectionnée pour leur talent, créativité, et particularité de leur travail, on les retrouvera dans différentes disciplines : Photographie (Joana Choumali de la Côte d’Ivoire), Peinture (Adjaratou Ouédraogo du Burkina Faso), Sculpture (Awa Camara Seyni du Sénégal), Digital Art ( Gille Gacha Beya du Cameroun), Dessin (Katherine Spindler de l’Afrique du Sud).

Awa Camara Seyni -Sénégal

 

 

Categories: Arts visuels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *