Le “Prix ONOMO pour la photographie”, véritable temps fort de AKAA, a été créé en collaboration avec le groupe ONOMO Hotels. Présent dans 9 pays africains, le groupe hôtelier promeut l’art visuel au travers de son label “ONOMO Visual Art” et donne la parole aux artistes contemporains d’Afrique – photographes, designers, vidéastes – via des partenariats avec des acteurs culturels africains.

Le “Prix ONOMO pour la photographie” gratifiera un photographe exposé lors de la foire AKAA d’un prix de 5000 €.

Les trois finalistes sont enfin connus. Ce sont Fatoumata Diabaté du Mali, Joana Choumali de la Côte d’Ivoire, et Steeve Bauras de la France.

Bloom where you planted – ALBAHIAN © J. Choumali, 2018

Joana présente Bloom where you planted, issue d’une nouvelle série intitulée Alba’hian qui signifie Aube en  Agni, ethnie de son pays. Son travail s’intéresse à l’éveil. Elle célèbre de renouveau et l’horizon de possibilité qu’il ouvre quand l’on prend conscience de soi. C’est un exercice d’introspection qu’elle illustre à faisant se croiser , photographie, collage, et broderie.

Fatoumata présente Bala na djolo, extrait de L’homme en objet, une série de photos en blanc et noir. Sa principale inspiration lui vient de contes de l’enfance. Il y a les classiques et ceux qu’elle s’invente pour mettre en scène des personnes en les affublant d’objets qui deviennent des accessoires. Elle les travestit. Pour elle, l’sage des objets comme accessoires ou costumes a rapport aussi avec les masques africains.

Plusieurs couches de mousseline et de tulle délicats, entrelacés et brodés avec des portions d’images, de poétiques collages de photographies. Le monde réel fusionne avec les sentiments et les impressions du monde intérieur, donnant lieu à une image évocatrice et complexe enrichie de significations invisibles.

Categories: Arts visuels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *