Il y a un an, l’univers artistique ivoirien perdait brusquement l’un de ses fils prodiges : Privat Dago, artiste peintre avec une technique particulière.

D’où il est, le jeune homme disparu trop tôt peut voir l’une de ses œuvres à l’honneur d’une importante exposition qui se tient actuellement à Abidjan.

Par David Dolegbe

Il s’agit de l’exposition “une toile pour sauver l’enfant”. Comme le talent ne meurt pas, vous pouvez faire corps avec la toile de ce dernier, que vous trouverez à l’entrée de la salle d’exposition située au musée des civilisations au Plateau.

Comme lui, une cinquantaine d’artistes nationaux et internationaux ont réuni leurs plus belles toiles pour une cause noble : manifester leur engagement pour le droit des enfants.

Une belle preuve de solidarité de la scène artistique africaine. Parmi ces artistes nous pouvons citer Justin Oussou, Aboli Kan Djaha, Sap Hero, Djiré Mahé, Mounou, Freddy Gbais, Maurhy Fondio, Herman Adou et bien d’autres. On retrouve dans cette collection des œuvres allant de la peinture acrylique au collage de papier, en passant par le textile et les œuvres d’art recyclées.

Une toile pour sauver l'enfant

Le plus intéressant est que la plupart des artistes ont présenté des toiles qui respectent le thème de l’exposition, avec des illustrations d’enfants souriants et des illustrations s’accordant aux œuvres.

Une toile pour sauver l’enfant est une forme de mécénat car, acheter une œuvre est une occasion de s’impliquer autrement et différemment, dans le bien-être des enfants en Côte d’Ivoire.

En plus du volet social, ce projet se présente comme une initiative qui rassemble plusieurs artistes sur une plateforme unique.

Child wood

Avec les bénéfices de la vente, la fondation initie un manuel illustré sur la nécessite et l’utilité des enfants de se laver les mains et d’adopter les bonnes pratiques d’hygiène afin éviter les maladies. Olivier Pépé, Président de la fondation « Tous pour les enfants » assure que l’organisation compte distribuer plus de 3 500 000 manuels aux enfants de toutes les écoles primaires de Côte d’Ivoire en 2019.
Les amateurs d’art qui aspirent à avoir un impact positif sur la vie des enfants et des générations futures en Côte d’Ivoire peuvent découvrir l’intégralité des œuvres, exposées au musée jusqu’au 10 Novembre 2018.

Categories: Arts visuels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *