Chaque année, la Nuit des idées est une invitation à découvrir l’actualité des savoirs, à écouter celles et ceux qui font avancer les idées dans tous les domaines, à échanger sur les grands enjeux de notre temps.

Après le numérique, la Nuit des idées met la femme au centre de ses discussions. Pour sa deuxième édition, le thème est les femmes au pouvoir face aux préjugés de la société. Pour l’illustrer, l’équipe menée par Jacob Bleu s’est surpassée avec sa programmation.

Une sélection d’artistes plasticiennes offrira une performance live avant de participer à un panel. L’orchestre Bella Mundo, constitué uniquement de femmes proposera des prestations. Il sera projeté le projet documentaire Gô mécanique réalisé par Nadège Batou.

 Sous nos tropiques, la mécanique semble être un métier dévolu aux « mâles ». Go Mécanique est un projet autour de trois filles mécaniciennes : Esther, Jeanine et Ange.

Elles s’adonneront ensuite à une démonstration des principes élémentaires de dépannage, avec la participation du public.

Il est intéressant de noter qu’au delà de s’intéresser à la perception que se fait la société des femmes de pouvoir, La Nuit des Idées fait le choix de femmes s’épanouissant dans des secteurs où elles sont très peu représentées.

Rendez-vous le jeudi 31 janvier à l’Allocodrome de Yopougon. L’entrée est libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *