Ils ont tous été distingués au Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou (FESPACO). L’Institut français a sélectionné quatre films ivoiriens, des classiques qui tanguent entre drame, romance, et fantastique.

Par Orphelie Thalmas

Bouzié est l’histoire touchante d’un fils qui offre un billet d’avion à sa mère afin qu’elle le rejoigne en France. Pour lui il s’agit de lui donner la vie dont elle a toujours rêvé après des années à souffrir dans les champs. Le film, réalisé par Jacques Trabi, sera diffusé le mercredi 6 mars à 19H30 à 2000 FCFA.

Au nom du Christ est une oeuvre mythique qui a naturellement remporté en 1993 le Grand Prix du FESPACO. Le film attaque un sujet polémique qu’est le rapport de la Religion au Pouvoir. Film sombre, mystique, à l’humour noir, cette réalisation de Roger Gnoan Mbala a le mérite de marquer les esprits et de réunir un casting riche. Elle sera diffusée le mercredi 13 mars à 19H30 à 2000 FCFA.

Emma Lohoues et Mike Danon, acteurs principaux de “Le mec Idéal”

Le mec idéal est une histoire d’amour comme on en voit souvent et dont on ne se lassera jamais. Deux amoureux issus de milieux sociaux différents se battent pour vivre leur idylle. A l’inverse du précédent film, Owell Brown nous plonge dans un décor lumineux où la comédie trouve toute sa place. Le mec idéal, Étalon de bronze au FESPACO, sera diffusé le mercredi 20 mars à 19H30 à 2000 FCFA.

Djéli, conte d’aujourd’hui pourrait être une excellente référence pour Le mec idéal. On a droit au schéma de l’amour non pas seulement impossible, mais interdit. Ici La modernité se confronte à la tradition, et ce choc est l’occasion pour les personnages de déballer des phrases fortes qui devraient faire réfléchir le cinéphile. L’Étalon de Yennenga 1981 sera diffusé le 27 mars à 19H30 à 2000 FCFA. C’est une oeuvre de Fadika Kramo Lanciné.

L’entrée à toutes ces projections est gratuite pour le étudiants et adhérents. Soulignons que les réalisateurs Owell Brown, Roger Gnoan, et Fadika Kramo seront présents pour la projection de leurs films respectifs.

Categories: Arts visuels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *