Les prix spéciaux sont des récompenses accordées par les institutions en partenariat avec le Fespaco.Le long-métrage ivoirien Résolution a gagné deux d’entres eux lors d’une soirée qui a eu lieu le 1er mars 2019.

Au Burkina Faso, alors que la 26ème édition du Fespaco tire à sa fin, les prix spéciaux ont été proclamés au cours d’une cérémonie officielle qui a eu lieu le 1er mars 2019 devant une palette d’autorités. Les lauréats sont connus et les chèques et trophées seront remis au cours de la cérémonie officielle de clôture qui aura lieu ce soir.

Même si les productions cinématographiques du pays hôte sont en tête du peloton avec 6 trophés remportés sur 14, les éléphants ne sont pas moins derrière avec 2 prix qui sont :

  • Prix spécial Félix Houphouët Boigny décerné par le conseil de l’ entente à l’ équipe jeune et dynamique
  • Prix spécial cedeao pour l’intégration

Ces prix rapprochent-ils les représentants ivoiriens du sacre ou les en éloignent ? Rendez-vous est donc pris pour ce samedi 2 mars 2019.

En attendant, Résolution peut se sentir déjà fier d’avoir valeureusement représenté la Côte d’Ivoire à la conquête de l’étalon d’or du Yennenga.


Le Palmarès complet :  prix spéciaux du FESPACO 2019


Prix Sembène Ousmane

« Les armes miraculeuses » de Jean-Pierre Bekolo (Cameroun)

Prix de la ville de Ouagadougou

« Naabiga ( le prince) » de Zalissa Zoungrana ( Burkina Faso)

Prix Thomas SANKARA

« Desrances » de Appoline Traoré ( Burkina Faso)

Prix SIGNIS

« Black Mamba » de Armel Guellaty ( Tunisie)

Prix de la critique cinématographique africaine

« Duga, les charognards » de Abdoulaye Dao et Hervé Éric Lengani (Burkina Faso)

Prix de l’Assemblée nationales du Burkina Faso

« Desrances » de Apolline Traoré

Prix de la CEDEAO de l’intégration

« Résolution » de Boris Oué et Marcel Sangne (Côte Ivoire)

Prix de la meilleure femme réalisatrice (CEDEAO)

« Air de Kora » de Angèle Diabang (Sénégal)

Prix Félix Houphouët-Boigny

« Résolution » de Boris Oué et Marcel Sangné – Côte d’Ivoire

Prix UEMAO

* Long métrage : « Duga, les charognards » de Abdou Abdoulaye Dao et de Hervé Eric Lengani – Burkian Faso

* Court métrage : « Rêve brisé » de Béde Modeste Ganafé Moféb Dog-na (Burkina Faso)

* Documentaire : « Juma Duman » de Salif Traoré (Mali)

Prix de l’Union africaine

« Fatwa » de Mahmoud Ben Mahmoud (Tunisie)


Categories: Arts visuels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *