En mai 2018, nous assistions à la représentation de Les monlogues du vagin présentée par Bénédicte Joan et le magnifique collectif Stop aux chats noirs.

Le vendredi 8 mars 2019, toujours avec la même équipe et dirigée par la journaliste Emilie Tapé, nous reverrons le spectacle à l’Institut français de Côte d’Ivoire dès 18 heures.

Par Orphelie Thalmas

Ce soir là, le vagin sera exposé avec humour, tristesse, ironie parfois. Le public pourrait bien être désarçonné face aux premiers monologues. On est difficilement insensibles. On rit, on s’émeut, on se gêne, mais impossible d’être stoïque. Le histoires relatées sont issus de témoignages authentiques donnant davantage de relief à la représentation.


Les monologues du vagin – c’est le titre de l’oeuvre de Eve Ensler- est un plaidoyer. Il porte la voix de femmes qui ont traversé des expériences liées à leur vagin, un organe qui fait autant partie de leur corps que leur bras ou leur bouche, un organe dont l’évocation sincère reste tabou, facilitant abus et erreurs.

Rendez-vous est pris pour la journée mondiale des Droits de la femme !

Tickets : 5000 FCFA et 2000 FCFA pour les adhérents.

Categories: Arts scéniques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *