De nombreux artistes montent aujourd’hui au créneau pour dénoncer la pollution technologique et certains savent également en tirer partie pour donner vie à leurs créations. C’est notamment le cas de Mounou Désiré Koffi, un artiste plasticien originaire de Côte d’Ivoire qui s’amuse à recycler les claviers de smartphones pour créer des toiles élaborés, pleine de vie et de couleurs.

Par David Dolégbé

Son actualité est réchauffée par sa toute première exposition personnelle. Après une série d’expositions collectives en Côte d’Ivoire, au Maroc, en Belgique, et en France, l’artiste vous invite à le découvrir ou à la redécouvrir le 06 juin 2019 à 18h à la galerie Art Z à Paris ( 27 rue Keller, Paris-11e)

Mounou Désiré Koffi s’est fait connaitre grace à l’utilisation dans sa technique artistique d’un élément qui nous touche au quotidien : Le téléphone. Ainsi, lorsque nous nous déconnectons de cet appareil, le plasticien utilise les claviers dans la confection de ses tableaux. Pour cette occasion, les murs de la galerie Art Z vous plongeront hors du temps. Le temps de mettre vos téléphones en mode veille. Car Mounou entend donc lancer un appel; non pas téléphoniques mais celui d’un environnement qui pleure et d’une addiction qui nous ronge.

Mounou Désiré Koffi dans son atelier

Amis résident ou de passage à Paris, ce sera le lieu de le découvrir ou de le redécouvrir. Culturiche, joignant sa voix à celle de Peintre Mounou a le plaisir de vous convier à son exposition “Déconnexion”.

Oseriez-vous la déconnexion le temps d’une exposition ?

RDV le 06 Juin 2019 à 18H30 à la galerie Art Z ( 27 rue Keller, Paris-11e)

Categories: Arts visuels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *