Le photographe ivoirien the Ghost présentera sa première exposition individuelle du 23 mai au 15 juin à Kajazoma concept. Le jeune artiste qui s’est d’abord fait remarqué sur la toile, passera donc l’épreuve de vérité avec une installation physique et grandeur nature. Le pas est grand et l’enjeu totalement différent.

Dans une interview spontanée, l’avatar et l’homme – Sant’Anna- se dévoilent, gardant cependant ce mystère du grand jour.

Par Orphelie Thalmas

1 – C’est ta première exposition d’Art ? Quel état d’esprit ?

J’avoue que je ne réalise toujours pas. Je stresse un peu ce qui est naturel. Mais il y a une fierté qui m’anime. Je suis impatient.

Vernissage de l’exposition “Who’s The Ghost” le 23 mai 2019

2 – On t’a longtemps connu devant l’objectif, aujourd’hui tu es derrière. Quelle position préfères tu et pourquoi ?

Mdr. J’avoue que je préfère être derrière. Pas forcément pour l’oseille. Mais plutôt pour le fait de pouvoir transmettre des émotions. De pouvoir m’exprimer.

3 – En débutant la photographie tu avais déjà  en tête une spécialisation ? Mode, pub, art ?

Pas vraiment. La transition de mannequin à photographe avait un impact sur ma photographie. Je faisais des photos de mode voire des portraits de mode. Puis au fur et à mesure j’ai trouvé ma voie.

4 – Pourquoi pas Tony Sant’Anna ? Pourquoi Ghost ?

Tony Sant’Anna c’est celui qu’on connaît dans un premier temps comme Mannequin puis chanteur puis acteur et tout. The Ghost est photographe.

Au début je ne voulais pas qu’on sache que c’est moi pour éviter de trop faire parler les gens. Je sais comment souvent les gens traduisent les choses. D’autres apprécieront mais d’autres diront que je veux tout faire. Du coup j’ai dit pourquoi pas me présenter sous une forme spectrale. On voit l’art mais pas l’artiste. C’est comme cela que j’ai pu dissocier Tony de The Ghost. Et j’aime beaucoup.

CORPUS – RAGE – FREEDOM
© The Ghost

5 – Il y a un message qui sous-tend cette exposition ?

Oui, il y a un message, il y a une histoire. Je ne fais rien par hasard pour moi tout est lié.

6 – La série d’œuvres que tu présenteras respecte une même technique où il y aura une diversité ?

La série respecte une même technique. Je n’en dirai pas plus

Wet Portrait Of Aida
© The Ghost

7 – Comptes tu te consacrer à la photographie en priorité ou explorer tous tes possibles ? Mannequinat, musique, cinéma ?

Pour le moment je suis focus sur la photographie. Et ce, pour bien longtemps.

Categories: Arts visuels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *