Connu pour être une banque d’exception disposant de services de qualité, la Société Générale Côte d’Ivoire investit également son potentiel financier dans les œuvres d’art contemporain. Un soutien aux créations artistiques en Côte d’Ivoire.

Par Cédric Kouao

Jeudi 13 Juin 2019, les locaux du siège de la société générale Côte d’Ivoire nous accueille pour une immersion dans l’univers artistique qu’elle s’est constituée. Un périple qui nous amène à découvrir sa collection d’art contemporain de ce mois de Juin mais également l’objectif que vise la compagnie bancaire en acquérant ces œuvres. La Société Générale désire révéler des talents à travers sa collection mais aussi promouvoir l’art africain et ivoirien dans toute sa beauté et diversité.

METTRE EN AVANT LES GALERIES ET LES ARTISTES

C’est une collection variée, colorée, captivantes et pleines d’émotion que dispose la Société Générale. Une belle palette d’artistes se greffe à cette collection pour accorder plus de crédit à cette initiative artistique et culturelle de la Société Générale. De Cyprien Kablan à Alun Bé en passant par Boris N’zébo, Ouattara Watts, Aida Muluneh et Ablade Glover, ce sont des noms célèbres et des âmes talentueuses qui comblent la belle prise de la Société Générale.

Mais si certaines œuvres de ces peintres de renommée mondiale trouvent leurs places dans la collection d’art contemporain de la Société Générale Côte d’Ivoire, c’est en partie grâce aux grandes galeries d’art contemporain que compte la ville d’Abidjan. La Galerie Cécile Fakhoury, la Fondation Donwahi ou encore la Galery LouiSimone Guirandou. Car, depuis quelques années maintenant, les galeries d’arts existent à foison dans la ville d’Abidjan mais également dans l’intérieur du pays.

Ces galeries deviennent donc les lieux de prédilection des amateurs d’arts contemporains mais aussi des amoureux l’art plastique qui commence reprendre vie dans le pays de Feu Félix Houphouët Boigny. C’est aussi dans cet esprit que s’inscrit la collection de la Société Générale ce qui ravit le cœur de Cécile Fakhoury, la fondation de l’une des galeries les plus connues d’Abidjan. « C’est une très belle initiative qui permettra de mettre en lumière le travail de ces peintres que nous vendons mais aussi cela nous donnera de la visibilité » affirme Cécile Fakhoury au micro de Culturiche.

Même si le plus important c’est l’expansion de l’art et, il est important de rappeler l’aspect pécuniaire que connais les galeries en s’affiliant à cette initiative de « La Générale ». Car, la collection de l’institution bancaire se fait sous achat des différentes œuvres des galeries ce qui révèle le côté « gagnant-gagnant » entre les galeries et les artistes.

Mais au-delà d’une belle collection d’art contemporain, la société générale tient à mettre en lumière des talents africains.

UN CONCOURS POUR RÉVÉLER DES TALENTS

C’est aussi cela l’idée de la Société Générale à travers cette initiative de collection et de soutien de l’art contemporain entamée depuis les années 90 dans les filiales de la Société Générale à travers le monde. En Côte d’Ivoire, elle lancera concours dans les mois à venir. Un concours qui permettra aux galeries de proposer chacune des tableaux d’artistes que la Société Générale pourra promouvoir avant d’intégrer ceux qui seront retenus dans leur collection. Une annonce faite par le Directeur Général de la Société Générale Côte d’Ivoire, Aymeric VILLEBRUN, assisté par sa directrice communication et marketing Joyce SAGOE. Cette nouvelle ravit le cœur de plus d’un y compris celui du professeur Yacouba KONATÉ, directeur général de la Rotonde des Arts et commissaire général du MASA 2020. « Cela permettra à ces artistes d’être connus et vendre leurs œuvres. Les œuvres sélectionnées seront proposées aux personnels de La Générale qui pourront en acheter si cela leur convient. Les œuvres n’ayant pas eu d’acheteur retourneront aux galeries. », ainsi s’exprime la joie de l’homme d’art interrogé par Culturiche.

Pour soutenir l’art africain avec un point focal sur les créatifs ivoiriens, la Société Générale s’active avec la mise en place de plusieurs activités qui permettront à son développement. Tout comme la BICICI soutient la culture, la Société Générale Côte d’Ivoire soutient l’art à travers un mécénat bien argumenté. Espérons que ces gestes puissent inspirer d’autres institutions qui suivront cette ligne.

Categories: Arts visuels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *