Le jeudi 2 juillet 2019, la rotonde des arts contemporains d’Abidjan a vécu une ambiance familiale lors du vernissage des œuvres en compétition de son concours d’art visuel.

Par Murielle Celianthe

Demain l’Afrique, est la thématique retenue pour cette première édition de ce concours qui s’inscrit dans une dynamique de développement durable et est un appel à l’éveil en Afrique. Un appel à candidature à été lancé du 15 avril au 31 mai 2019, laissant l’opportunité à plusieurs artistes de diverses catégories d’y participer.

Douze…nombre qui revêt une symbolique très forte dans notre culture, interprété comme la fin d’un cycle ou un point d’harmonie, est identique au nombre des candidats retenus pour le concours d’arts visuels.

Exprimant par le truchement dudit concours leur talent et surtout présentant la fin d’un long cycle de travail, ces artistes nous apportent un truc nouveau à chaque fois qu’on est face à leurs œuvres.

Le vainqueur n’est pas connu mais nous espérons qu’il sortira de ces Cinq artistes qui pour nous, se démarquent et font sensation :

1- LANA ARMA

La seule dame du concours, Jessica Chabaud dit Lana ARMA fait partie de ces peintres qui jonglent entre instinct et imagination. Elle nous présente trois œuvres pour le concours, “Peace”, “Respect” et “Demain l’Afrique“. Des œuvres entre lesquelles, il existe une harmonie et qui témoignent d’une seule voix de la diversité culturelle en Afrique.

2- PROHOULY JOSEPH

Monsieur grandeur nature, Prohouly Joseph présente 2 toiles de 21 m 50, Le prisonnier et Abah, qui laisse chacune un message très fort : l’Afrique en quête de liberté, l’Afrique en quête de guérison de ses blessures.

3- EMMANUEL GREBO

Emmanuel Grebo est un jeune sculpteur ivoirien qui s’inspire de la culture pop et geek pour créer des sculptures à la fois traditionnelles et modernes. L’utilisation de graphismes dans ses créations est la signature d’Emmanuel qui nous présente 5 masques tradi-modernes pour le concours.

4-GNISSAN OLIVIER

La colombe, symbole de paix est aussi le titre de la photographie de Gnissan Olivier. Une photo présentant des jeunes qui se tiennent la main et qui forment une colombe, comme pour représenter une jeunesse Africaine en quête de paix.

5-AHOUMAN KOFFI

Ahouman Koffi nous présente 5 œuvres, 5 photographies, chacune marquée d’une originalité singulière à leur auteur. La mère Afrique ne chutera pas, tel est le titre de la troisième photographie de l’artiste. Une femme vêtue et maquillée de façon traditionnelle qui par sa posture représente la carte de l’Afrique. L’Afrique la mère de l ’humanité.

Categories: Arts scéniques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *