Jusqu’au bout est un film dramatique qui raconte sur fond d’enquête policière une histoire d’amour, de justice et d’abnégation. Ce film met en scène deux protagonistes qui évoquent dans un huis-clos tendu la tragédie qui a bouleversé, 30 ans plus tôt, leur vie.

Par David Dolégbé

Inspiré d’une histoire vraie

Jusqu’au Bout est une réalisation de Hyacinthe Hounsou, inspirée d’une partie de la vie de M. Fabrice Sawegnon, Directeur Général de Voodoo Group et également le producteur du film. L’origine du scénario écrit par Awa Ba, est une histoire d’amour qu’il a vécue à l’âge de 17 ans, alors qu’il était au lycée.

Cette histoire qui se déroule à la fin des années 80 a laissé en lui la blessure d’un amour manqué qui a jamais restera inoubliable.

«Il s’agit de mon premier amour quand j’avais 17 ans. Ce film est un aboutissement personnel. Je voulais le faire pour une personne que j’aime »

A fait savoir M. Fabrice Sawegnon, lors de la conférence de presse tenue ce mardi 30 juillet.
M. Fabrice Sawegnon, DG de Voodoo Group et également producteur du film, a exprimé sa vision du cinéma ivoirien au public présent lors de la conférence de presse de “Jusqu’au bout”

Une fiction partagée entre drame et romance

Même sans avoir regardé le film on peut vite identifier la trame. D’ailleurs, la bande annonce résume bien le tournant douloureux de cette histoire racontée. C’est en effet, un mélange de romance et de tragédie qui séduiront les cinéphiles qui, on l’espère, auront le sentiment escompté après avoir regardé ce film Jusqu’au Bout.

3 générations d’acteurs

Le casting est tout aussi séduisant et remarquable par le jeu de trois générations d’acteurs. On y découvre des acteurs expérimentés comme Bienvenu Neba, Stéphane Zabavy, l’acteur ivoirien le plus en vogue du moment, le togolais Julio Teko, le jeune prodige Ange Eric N’guessan et des nouveaux visages en pleine ascension comme Marie Josée Nené ou encore la ravissante Evora N’ganza qu’on retrouve d’ailleurs sur la pochette du film.

A la table séance les différentes acteurs principaux du film

Premier film ivoirien utilisant la technique du Huis-clos

Lors de la conférence de presse du film, Hyacinthe Hounsou nous confiait que la technique utilisée pour ce film est le “huis-clos”. Une technique créée par Jean-Paul Sartre et popularisée par Alfred Hitchcock. Cette technique est assez difficile à utiliser au cinéma. Jusqu’au bout est donc le premier film ivoirien utilisant la technique du “huis-clos”.

Un huis clos est un roman, une pièce de théâtre, un film, dont l’action se déroule en un lieu unique, dont les personnages ne peuvent sortir.

Wikipedia.org

Des projections à portée de tous

Jusqu’au Bout est annoncé comme le film ivoirien de l’année. Il suscite déjà des passions depuis sa sortie officielle le 2 Août 2019. Cependant, c’est l’intérêt du public qui montrera la force et la pertinence que cette réalisation vaut dans la sphère du cinéma ivoirien.

Pour donc permettre au cinéphiles de se l’approprier et prendre sa responsabilité sur le thème abordé, la production a pris la mesure de diversifier les visionnages qui s’étendent sur tout le mois d’Août et dans toutes salles du cinéma Majestic Côte d’Ivoire.

Vous pourriez avoir plus de détails sur la programmations ainsi que les différents prix sur le visuel ci-dessous.

Charte d’information des différentes programmations du film Jusqu’au Bout
Categories: Arts visuels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *