Quand on parle de la ville Man, on pense tout de suite à ses sites touristiques qui en font l’une des destinations les plus prisées par les touristes et autre curieux locaux. Nous avons pu apprécier à nouveau ces atouts à l’occasion de la troisième édition des journées nationales des Chefs d’entreprise organisées par Africa Connect.

Par David Dolégbé
Le Directeur de Côte d’Ivoire Tourisme, M. Jean-Marie Somet, s’exprimant sur les opportunités touristiques de la ville de man lors des JNCE 2019 ©JNCE

Man, berceau d’une végétation exceptionnelle

Man est une ville à l’ouest de la Côte d’Ivoire, chef-lieu du district des Montagnes et de la région du Tonkpi (selon le nouveau découpage administratif), situé à environ 550 km de la ville d’Abidjan, la ville dispose d’un relief montagneux qui s’accomode avec un climat doux et agréable. Le paysage quand à lui fait figure de signature, c’est d’ailleurs le seul paysage que vous ne verrez dans aucune autre ville de la Côte d’Ivoire. A peine, à l’entrée de la ville, ses célèbres montagnes, vous accueillent et vous souhaitent la bienvenue avec un sourire radieux au plaisir d’exhiber ses dents de Man. 

Le chemin vers cette montagne monte à travers champs, puis dans la forêt pour déboucher, au sommet de cette falaise qui surplombe la ville de Man. Cette petite balade peut être combiné avec une petite baignade dans une cascade toute proche. De là, la nature vous offre un panorama magnifique et de belles variétés de fleur.  Gardez quelques unes, sait-on jamais, peut être une rencontre avec les singes de la forêt de Gbapleu. Et s’ils n’aiment pas les fleurs, songez aux bananes. On en trouve sur la route.

Les singes sacrés de forêt de Gbapleu à Man ©JNCE
L’entrée de la cascade de Man ©JNCE
La cascade de Man ©JNCE

Man ravire les amoureux de contrées naturelles et paisibles car elle rassemble la quasi totalité des forêts primaires de la région. 

Une économie qui se réveille peu à peu

La ville est un argument puissant dans le cadre d’une décentralisation des infrastructures et des ressources humaines. Les différents panels déroulés à l’occasion des JNCE ont d’ailleurs permit de découvrir des entrepreneurs de la régions évoluant dans divers domaines notamment l’agriculture et l’éducation. En parlant d’agriculture, la production de café prend envol depuis la fin de crise socio-politique. Les producteurs de Café de la région sont pris en exemple tant par la qualité et la quantité de la culture mais aussi leur rapport avec la nature et la protection de l’écosystème.

Malgré l’embonpoint du tourisme dans cette région, des projets d’envergure sont lancés afin de le développer davantage. Pour les autorités locales, il est primordial d’y penser, car la concurrence sur le marché des destinations touristiques est très rude. Le principal but visé est de renforcer la marque « Visiter Man» aussi bien en Côte d’Ivoire qu’à l’étranger.

Certains de ces projets permettront de valoriser un tourisme de toutes saisons en favorisant le développement de nouvelles filières, comme l’agrotourisme, le tourisme culturel. Cela aura pour avantage de proposer des offres en adéquation à la demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *