La photographie est un domaine qui regorge d’adeptes. Tandis que certains l’utilise juste pour immortaliser des moments de leur vie, elle est pour d’autres un outil d’expression et de revendication. C’est le cas pour ce jeune photographe Ivoirien qui vit et fait ses études aux Étas Unis.

Par Karim Dagnogo

Étudiant en sociologie science politique et diaspora Africaine, Elie Akadia a 23 ans. Il est photographe depuis 5 ans. De passage à Abidjan, nous nous sommes entrevus avec avec l’homme et sa passion .

 

La photographie, sa thérapie

 

Nous n’avons pas tous la facilité de sympathiser avec les autres. Si nouer des liens est un jeu d’enfant pour certains, ce n’est pas le cas pour d’autres. Il existe des personnes très timides qui arrivent difficilement à se faire des amis.

Elie Akadia en était un.  Il s’est peu à peu révélé grâce à la photographie.

Au début je dois avouer que c’était plus un canal de socialisation et elle m’a aidé à combattre ma timidité, parce que ça rendait mon premier contact facile avec les gens.

 

Ce qui était pour lui une thérapie pour apprendre à approcher les gens est devenu une passion.

 

Sa passion, son arme de revendication

Akem photographie

Depuis lors, il est devenu un véritable mordu de l’objectif et il s’en sert aujourd’hui pour véhiculer son message.

 

De fil en aiguille j’ai découvert une passion et surtout une contribution qui m’aide à véhiculer mon message pour l’Afrique.

Ayant pour source de motivation l’Afrique, son histoire et ses peuples, Elie utilise sa passion pour contribuer artistiquement au renouvellement de la conscience africaine. Pour lui il n’y a rien de mieux que les femmes noires pour faire passer son message au continent.

La femme occupe une place de choix dans les tableaux de notre jeune photographe. Ses oeuvres sont illustrées par des femmes en majorité noire. Son contact facile avec la gente féminine l’emmène à placer ces dernières dans la peau de divinités.

 J’ai toujours eu le contact assez facile avec les femmes ce qui a créé une sorte de glorification et de sanctification de la femme noire à mes yeux. A travers mon art je veux faire ressortir cet aspect divin.

Photographie par Akem

Il présente la femme sous différents aspects et même dans la nudité. Cette forme de représentation peut ne pas être du goût de tout le monde

 Naturellement, il y en a qui sont choqués mais je trouve qu’au fond ils aiment ces photos.

Dans ses photos, Elie ne montrent pas une nudité qu’on pourrait prétendre au vulgaire. Il le dit lui-même :

 je rends la nudité assez discrète, une nudité assez pour mettre en avant l’art.

Il n’y a pas lieu d’être choqué par les beaux tableaux de ce talentueux photographe.

A travers son objectif, Elie Akadia capture les parfums, les couleurs et l’aspect divin de la femme africaine. Il veut que son travail soit reconnu comme un outil de revendication et promotion de la culture africaine. Pour mener à bien ce combat, il fait de la femme son cheval de bataille.

Categories: Arts visuels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *